castor & pollux
productions

About us
News
Films
Contact
Français



FILMS

FEATURE FILM




  • Website
  • Facebook
  • Imdb
  • Presskit
  • Poster
  • Trailer
  • Synopsis
  • Credits
  • Casting
  • Reviews
  • Festivals
  • Distribution
  • A PARADISE TOO FAR


    Feature film, drama, 90 minutes, color

    Scriptwriters :
    Bertrand Lachance and Denis Langlois

    Director: Denis Langlois

    Producer : Bertrand Lachance and
    Nicolas Comeau (1976 Productions)


    The project received financing for script writing from Sodec (private sector), Telefilm Canada, The Harold Greenberg Fund and Québec Arts Council. It was also selected at Atelier Grand Nord among 12 scripts from France, Belgium, Switzerland and Quebec.

    The film has obtained production financing from Sodec and distributor Axia Films. It was shot during winter 2016. Post-production ends at the end of 2016. The film has a theatrical release in Québec in November 2017 in Montreal, Laval, Longueuil, Québec City and other cities.

    The lead roles are played by Maxime Dumontier and Marine Johnson.






    Synopsis :

    When their mother dies accidently, two siblings with learning disabilities, Samuel and Emilie, run away in the middle of winter. They try to reach Matchi Manitou, the fishing and hunting paradise Émilie is convinced their mother went to. As they go deeper and deeper in the boreal forest and risk freezing to death, their brotherly relationship is put to the test.



    Credits :

    Scriptwriters : Bertrand Lachance and Denis Langlois

    Director : Denis Langlois

    Producer : Bertrand Lachance et
    Nicolas Comeau (1976 Productions)


    Photography : Philippe Roy

    Art direction : Sylvain Lemaitre

    Costumes : Mélanie Garcia

    Hair & Make-up : Dominique T. Hasbani

    Editing : Elric Robichon

    Sound : Tod Van Dyk, Olivier Calvert, Stéphane Bergeron

    Music : Marc Ouellette



    Casting :



    SAMUEL : Maxime Dumontier

    Maxime Dumontier shines on the silver screen since his teenage years. He played in La mystérieuse Mademoiselle C by director Richard Ciupka in 2002, in Gaz Bar Blues by Louis Bélanger in 2003 and in Tout est parfait by Yves-Christian Fournier in 2008, selected in Berlin Film Festival in the section Generation and for which he won Best Actor at the Festival du Film d'Angoulême. He also starred in Tromper le silence by Julie Hivon in 2010 and in many other films. He is presently writing a script for his own first feature film.




    ÉMILIE : Marine Johnson

    A Paradise Too Far is her first feature film. She had played previously in the short film Ina Litovsky by directors Anaïs Barbeau-Lavalette and André Turpin for which she won Best Actress from Union des Artistes in 2012 at the age of 14. Since A Paradise Too Far, she has starred in another feature, Simon Lavoie's La petite fille qui aimait trop les allumettes.


    Diane : Élyse Aussant

    Jean : Patrick Renaud

    Carole : Geneviève Morin-Dupont

    Yves : Marc Barakat

    Jeune homme : Brad Gros-Louis

    Jeune homme : Akienda Lainé

    Monique : Gisèle Trépanier

    Louise : Denise Andrieu

    Gilles : Michel Thériault

    Mado : Véronique Gallant




    Reviews :

    Queerguru - Roger Wlker-Dack

    This heart-wrenching tale from Quebecois filmmaker Denis Langlois intwines local Cree and Anicinabe myths into this story grieving and death and how these two lost souls try to start to comprehend loss. Beautifully filmed in this stark and desolate terrain with fine performances from the two young leads, this very different kind of road movie makes for a very compelling view.

    Imdb - user review - pg-tsinc

    Beautiful cinematography, sound track and psychological subtleness of the makers.

    Cinécinéphile - Kevin ***

    Bien écrit et bien mis en scène, le film (...) atteint son but en conservant l'attention du spectateur et en atteignant son affect. Brusqué, touché, amusé même, mais jamais ennuyé. Notamment grâce à deux acteurs remarquables qui portent le film et incarnent leurs personnages respectifs sans tomber dans un surjeu (...) Un pari risqué, mais réussi.

    Journal Métro - Martin Gignac ***1/2

    « Il y a du Réjean Ducharme dans cette relation entre Samuel et Émilie ... » « ... un conte poétique ... » « ... tendre et (...)lumineux ... »

    Le Devoir - François Lévesque ***

    « ... film très attachant ... » ... Marine Johnson (...) et Maxime Dumontier (...) jouent avec une justesse, une vérité des plus émouvantes... « ... la direction photo (...) capte la beauté des panoramas en toute simplicité »

    Le Soleil - Éric Moreault ***

    « ... mélange habilement le conte et le road-movie ... » « ... un sujet universel ... » « ... paysages enneigés, magnifiés par la direction photo ... »

    Culture Club - Ici Radio-Canada Première - à 24min.18sec. - Animé par René Homier-Roy, avec Catherine Proulx-Lemay et Ariane Cipriani

    AC :
    Les images de ce film, Y'est où le paradis?, elles sont magnifiques, et les trois quarts du film, c'est tourné à l'extérieur, en hiver, dans le bois, lumière naturelle, c'est magnifique, la caméra elle est parfaite, le son aussi, la musique elle est très bonne...
    CPL :
    Oui, oui, moi j'ai beaucoup beaucoup, j'ai beaucoup aimé ça. J'ai été...
    AC :
    C'est très attendrissant. C'est très attendrissant.
    CPL :
    Ah oui, très. J'ai été complètement renversé par la performance de Marine Johnson.
    CPL :
    Maxime Dumontier aussi mais... C'est ça, moi c'est un film de découvertes. Je ne connaissais pas ce réalisateur-là, c'est son cinquième long métrage... ... là, tu fais, ben voyons, j'étais où toutes ces années où Denis Langlois a sorti des films, parce que vraiment, c'est clair que c'est un réalisateur que je vais suivre et que j'ai envi de connaître un peu plus, même chose pour Marine Johnson, ça fait que c'est comme un film de pleins de belles découvertes.

    Cinémaclock - critiques - Cote globale 7.3/10

    Un beau film sur la quête d'un frère et une sœur limité mentalement, cherchant à retrouver, au paradis, leur mère décédée. Scénario simple, respectueux des différences et permettant une belle ouverture sur le sujet. À voir.
    7/10 stephanp456@

    Y'est où le paradis? C'est l'audace de raconter l'histoire d'oubliés parce qu'incompris; c'est la patience et la douceur de dessiner le parcours d'un deuil qui nous semble si divergent, mais qui au fond demeure profondément et intrinsèquement "comme le nôtre" : humain; c'est une histoire d'amour inconditionnel et de dévouement tendre brisée trop tôt qui glisse doucement et éveille une complicité, une loyauté, une réunion chez deux êtres qui ne s'étaient encore pourtant jamais trouvés; c'est l'espoir de nous faire voir, et celui, plus frêle parce que plus ambitieux, de nous faire comprendre.
    Y'est où le paradis? C'est l'héroïsme et le talent pur de partager le voyage "d'un autre"," d'un différent", dans sa simplicité et sa plénitude, sans artifice ni exagération, d'être fidèle et honnête, mais surtout, vrai.
    Bravo et merci.
    9/10 lea.com-nougue@

    Un film beau et touchant qui parle du deuil à travers le regard de deux jeunes atteints de déficience intellectuelle (dont Maxime Dumontier, excellent) Loin des stéréotypes, le film nous montre deux êtres sensibles dans leur quête de sens face à la mort. Ici simplicité rime avec intelligence.
    7/10 spectatrice.anonyme@

    Beau film, tout en émotion. Un conte sous forme de road movie ancré dans les paysages du Québec, mais dont les thèmes sont universels: le sens de la perte, la famille. La direction d'acteur est excellente, la photographie magnifique. J'ai adoré.
    8/10 nadine.o@

    C'est un très beau film, histoire touchante, on reste imprégné par l'histoire de Samuel et Émilie. J'ai beaucoup aimé la musique et les paysages d'hiver!
    8/10 claudette@

    Film touchant et personnages attachants. Très belles images de l'hiver.
    8/10 bentif@

    Magnifiques images du Grand Nord et personnages attachants, un film à voir!
    8/10 joe@

    Magnifiques prises de vues, belles lumières, on est plongé dans l'hiver, la neige jusqu'aux hanches, les vastes étendues, les sentiments et les émotions simples et pures aussi. Une quête de sens, de complétude pour contrer le vide, le manque. Un moment de calme, de réflexion et de beauté et ça commence ce soir! Bravo!
    8/10 claire@

    Un film à voir. Superbe photo, belle musique, histoire simple et touchante avec des personnages attachants; une douce mélancolie va s'imprégner en vous et vous garder au chaud longtemps après la projection.
    8/10 eric@

    Film d'une grande sensibilité! Le film permet d'aborder des thèmes fondamentaux, tels que la mort, la famille, l'amour, le handicap, et ce à travers le regard naïf d'enfants hors normes. Le tout se déroulant dans un décor hivernal magnifiant le jeu des acteurs.
    9/10 francois@

    Poétique, visuellement très beau, la musique ajoute une petite touche magique. Belle fable sur le deuil.
    7/10 liane@

    Denis Langlois nous offre une œuvre en nuances subtiles tant dans le dialogue que dans le jeu des acteurs. Une réflexion, tout en poésie, d'une grande humanité, sur le deuil. Le rythme lent, contemplatif nous permet de vivre pleinement les émotions en symbiose avec les personnages. Bref, une pause méditative dans le tourbillon de nos vies. Merci pour ce beau moment!
    9/10 marinissime@

    Très beau film avec des acteurs touchants et bouleversants dans leur interprétation de jeunes déficients intellectuels qui ont perdu leur mère. Magnifiques images hivernales.
    8/10 sophie@

    C'est une belle «fable» que nous propose Denis Langlois sur une vision du deuil à faire, celui vécu par deux déficients mentaux. Le jeu des comédiens principaux ne tombe pas dans la caricature. Les scènes extérieures d'hiver sont superbes. Belle trame sonore!
    8/10 claudiesimoneau@

    Drame réalisé par Denis Langlois qui nous donné entre autres : Amnésie - L'énigme James Brighton. Mettant en vedette : Maxime Dumontier (Exil, Gaz bar blues, Les grandes chaleurs, etc.) et Marine Johnson (La petite fille qui aimaient trop les allumettes) Deux orphelins ayants une maladie intellectuelle partent à la recherche du paradis quand on leur enseigne que leur mère est au paradis suite à son décès. Drame attachant, qui laisse place aux talents des deux acteurs. Frileux apportez une petite laine, l'action se passe dehors l'hiver.
    7/10 rioa4@



    Festivals :
    2017 -
    Miami Film Festival - Miami - March 4 - ZINEO MOUNTAIN AWARD NOMINEE
    Montevideo World Film Festival - Montevideo - July 13t
    Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue - October 31
    On the Road Film Festival - Rome - November 18
    Together ! Disability Film Festival - London (U.K.) - December 9

    2018 -
    Rendez-Vous Québec Cinéma - February 28
    Picture This Film Festival - Calgary - Avril 13 - BEST NARRATIVE FEATURE
    Wayward Film Festival - L.A. - July - SEMI-FINALIST INCLUSIVITY AWARD



    Distribution :

    Canadian rights : Axia Films

    International rights : Les productions Castor & Pollux


    Press Kit :



    Poster :